Accueil Médias Musiques Cé qu'è lainô

Pour accéder à la totalité des informations de notre site internet, vous devez être membre de la Compagnie de 1602. Vous pouvez vous enregistrer au moyen du lien "Créer un compte" citué ci-dessous.

 

 

Cette action une fois validée vous permettra en mode "Connecté" de prendre connaissance des informations réservées (situées dans le menu : INFORMATIONS > Membres), ainsi que d'accéder à un menu "utilisateurs" qui vous permettra de proposer un article ou un lien, ainsi que de gérer vos données personnelles. Cette action vous inscrit automatiquement à la Newsletter.

Si vous êtes déjà inscrit(e) et que vous avez oublié votre mote de passe ou votre numéro de membre, utilisez les liens ad-hoc pour autant que vous ayez par le passé déjà effectué un enregistrement.

Nous avons 18 visiteurs en ligne
Couplets 1 > 4 et 68
PDF Imprimer Envoyer

TELECHARGEZ LE TEXTE

ESSAYEZ   LE   KARAOKE



Cé qu'è lainô, le Maitre dé bataille,
Que se moqué et se ri dé canaille,
A bin fai vi, pè on desande nai,
Qu'il étivé patron dé Genevoi.
A bin fai vi, pè on desande nai,
Qu'il étivé patron dé Genevoi.
Celui qui est en haut, le Maître des batailles,
Qui se moque et se rit des canailles
A bien fait voir, par une nuit de samedi,
Qu'il était patron des Genevois.
A bien fait voir, par une nuit de samedi,
Qu'il était patron des Genevois.
I son vegnu le doze de dessanbro,
Pè onna nai asse naire que d'ancro;
Y étivé l'an mil si san et dou,
Qu'i veniron parla ou pou troi tou.
Y étivé l'an mil si san et dou,
Qu'i veniron parla ou pou troi tou.
Ils sont venus le douze de décembre,
Par une nuit aussi noire que d'encre;
C'était l'an mil six cent et deux,
Qu'ils vinrent parler un peu trop tôt.
C'était l'an mil six cent et deux,
Qu'ils vinrent parler un peu trop tôt.
Pè onna nai qu'étive la pe naire,
I veniron; y n'étai pas pè bairè:
Y étivé pè pilli nou maison,
Et no tüa sans aucuna raison.
Par une nuit qui était la plus noire,
Ils vinrent; ce n'était pas pour boire:
C'était pour piller nos maisons,
Et nous tuer, sans aucune raison.
Petis et grans, ossis an sevegnance:
Pè on matin d'onna bella demanze,
Et pè on zeur qu'y fassive bin frai,
Sans le bon Di, nos étivon to prai!
Petits et grands, ayez en souvenance
Par un matin d'un beau dimanche,
Et par un jour où il faisait bien froid,
Sans le bon Dieu, nous étions tous pris!
Dedian sa man il y tin la victoire,
A lui solet en démure la gloire.
A to zamai son Sain Non sai begni!
Amen, amen, ainsi, ainsi soit-y!
Dedans sa main il tient la victoire,
A lui seul en demeure la gloire.
A tout jamais son Saint Nom soit béni,
Amen, amen, ainsi, ainsi soit-il!



 
Accueil Médias Musiques Cé qu'è lainô