logo
le site officiel du cortège historique de l'escalade

Isaac Mercier est né en 1573 à Genève. Son père était originaire d’Ystenay en Lorraine, et avait été reçu habitant en 1568.

Isaac consacra sa vie à la carrière militaire et à sa famille. Il avait épousé le 23 septembre 1594, Nicolarde Trossier, qui lui donna trois enfants, qui moururent en bas âge.

Isaac Mercier se distingua à 29 ans lors la nuit de l'Escalade. Suite à l'escalade de la courtine de la Corraterie par 200 soldats d'élite, les combats s'engagent entre habitants et assaillants. Ces derniers se dirigent vers la porte de Neuve avec l'objectif de la pétarder et de laisser ainsi pénétrer dans la cité le gros des troupes de cavalerie et de mercenaires (environ 2 000 hommes) stationnées en retrait à Plainpalais.

Alors que le pétardier Picot s'affaire à son entreprise, Isaac Mercier l'aperçoit et tranche la corde qui retient la herse de la porte de ville. La lourde herse tombe, empêchant l’ouverture de la dite porte par le Pétardier Picot, qui mourut devant celle-ci. Ainsi, il contre les plans stratégiques des troupes savoyardes et empêche tout renfort extérieur de l'ennemi. Une tradition différente explique que Mercier aurait reçu l'ordre de baisser la herse de Jean Vandel (future victime de l'Escalade). Cet acte permet à Genève de résister contre le faible nombre de Savoyards entrés dans la ville, puis de les repousser et enfin de préserver son indépendance.

Eu égard à la valeur et aux conséquences heureuses de son acte, Isaac Mercier obtint le titre de bourgeois de Genève le 19 janvier 1603 et reçut de la part de la Compagnie des Pasteurs et de la Seigneurie, respectivement un ducaton et deux ducatons d'argent. En 1630, on le gratifia encore d'un thaler. Plusieurs couplets du Cé qu'è lainô font directement référence à cet épisode.

Aujourd'hui, bien que la mémoire de son nom soit moindre à côté de ceux de la Mère Royaume ou de Dame Piaget, la mémoire de son geste reste bien présente dans la tradition. Une plaque commémorative (photo) offerte par la Compagnie de 1602 et inaugurée le 11 décembre 1938, est apposée à l'emplacement présumé de l'ancienne porte de Neuve au bas de la rue de la Treille (Place de Neuve).

A Genève, une place située dans le quartier de la Gare, au bas de la rue Voltaire, porte le nom d'Isaac Mercier depuis 1929.

Il mourut en 1636.

(source partielle http://fr.wikipedia.org/wiki/Isaac_Mercier)

Compagnie 1602 - CP 248 - 1257 La Croix-de-Rozon - Tél. : + 41 (22) 312 37 39

Suivez nous sur    facebook

1602up

© 2009 - 2014 Compagnie de 1602. All Rights Reserved